: Des Archives : La Monastère CORBII DE PIATRA

- 1 -
11 Juin 1503

Par la grâce du Seigneur, Io, Radul voevod et prince régnant de l'entier pays de l'Hongro-Vallachie, fils du très bon Vlad voevod. Je donne ce commandement à la maîtresse Musa de Corbi que ces soient siennes les villages à savoir Corbii de Piatra, tous avec toute la frontière et combien hoiries a acheté de Radoslav et de Badea, les fils de Spânul, pour 1000 sous, ceux-ci elle les a rajoutés à Corbi pour qu'ils lui soit pour champ labouré. Et encore à Malureni, moitié et avec le moulin, parce qu'ils sont la possession ancienne et juste de la maîtresse Musa. Et encore que ces soient les logis des gitans à savoir : Zâmba avec ses enfants et Raduta avec ses enfants, et Nica avec ses enfants, et Lazar avec ses enfants et Fracea avec ses enfants, Slavnoe avec ses enfants, et Musat avec ses enfants et Manea cel Batrân avec ses enfants, Mirileasca avec ses enfants et Pârcea avec ses enfants, parce que ces gitans qui sont plus haut écrits sont la possession de la maîtresse Musa. Et je n'ai plus pris son cheval. C'est pour cela que j'ai donné, pour qu'elles soient toutes dans sa possession et pour toujours établie. Et si le Seigneur Dieu va choisir quelqu'un pour être prince régnant après ma mort, s'il va respecter et renforcer ce document de moi, que Dieu l'honore dans son règne, et s'il va gâter et il ne va pas renforcer ce document de moi, que Dieu l'humilie dans son règne et lui tue, ici son corps, et dans les siècles prochains son âme. Et qu'il soit mis avec Iuda et Arie, le trois fois maudit. Et avec ces juifs qui ont crié sur notre Seigneur Dieu Rédempteur Jésus Christ, Son sang sur eux et sur leurs enfants, ce qui est et sera toujours. Amin.

Témoins : jupân Barbul, jupân Pârvul Craiovescul, jupân Cârstian et Badea fosti vornici, jupân Stroe mare vornic, jupân Staico, mare logofat, jupân Danciul comis, Bogdan spatar, Calota vistier, Badea paharnic, Dragomir stolnic, Neagoe et Dragomir mari statornici.

Et moi, le chroniqueur Sin, qui a écrit dans la résidence Târgoviste, le mois de Juin, 11 jours, 70011 (1503).

+ Io, Radul voevod, par la grâce du Seigneur, prince régnant.

Sur verso, une note ultérieure : Ce document a été pris des soldats garde-frontières qui ont témoigné pour Corbi.

Arhivele Statului, Bucuresti, S.I. nr. 134 (Ep. Argesului XVI/2)

Page: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 

2005 - 2017 prezenti pe Internet